Je suis la Dame de pique, et qui s'y frotte s'y pique !
La liste.
Aller à un concert, Repeindre ma chambre en vert, Boire de la vodka, Aller chez Ikea, Mettre un décolleté, Louer un meublé, Et puis tout massacrer. Pleurer pour un rien, Acheter un chien, Faire semblant d'avoir mal, Et mettre les voiles, Prendre le métro, Et te prendre en photo. Te faire mourir de rire, Aspirer tes soupirs, M'enfermer tout le jour, Ecrire des mots d'amour, Boire mon café noir, Me lever en retard, Pleurer sur un trottoir, Me serrer sur ton coeur, Pardonner tes erreurs, Jouer de la guitare, Danser sur un comptoir, Remplir un caddie, Avoir une petite fille, Et passer mon permis, T'embrasser partout, S'aimer quand on est saouls, Regarder les infos, Eveiller tes soupçons, Te demander pardon, Et te traiter de con. Avoir un peu de spleen, Ecouter Janis Joplin, Te regarder dormir, Me regarder guérir, Faire du vélo à deux, Se dire qu'on est heureux, Emmerder les envieux.

C'est la liste des choses que j'aurais aimé faire avec toi.
Rose - La liste.

" Elle était belle.
Et terriblement inteligente.
Elle aimait Mozart et Bach.
Et les beatles. Et moi. "

Film : Love story.


I'm Stopped.

En photo : mélanie.
Publié le 06 Mai 2007 à 10:16  

Confessions. [ Poème et citation des Dix petits Nègres d'Agatha Christie.]
.

J'en ai marre, je souffre, j'ai mal.
Je suis encore déçue par lui et d'autres personnes.

.et tu t'en fou.

MERDE.


_ ça devient une tradition de blog :

Dix petits Nègres s'en furent dîner,
L'un d'eux but à s'en étrangler
n'en resta plus que neuf.
Neuf petits nègre se couchèrent à minuit,
L'un d'eux à jamais s'endormit
n'en resta plus que huit.
Huit petits nègres dans le Devon était allés,
L'un d'eux voulu y demeurer
n'en resta plus que sept.
Sept petits nègres coupèrent du petit bois,
En deux se coupa l'un deux ma foi
n'en resta plus que six.
Six petits nègres révassaient au rucher,
Une abeille l'un d'eux a piqué
n'en resta plus que cinq.
Cinq petits nègres étaient avocats à la cour,
L'un d'eux fini en haute cour
n'en resta plus que quatre
Quatre petits nègres se baignèrent au matin
Poisson d'avril goba l'un
n'en resta plus que trois
Trois petits nègres s'en allèrent au zoo
Un ours de l'un fit la peau
n'en resta plus que deux
Deux petits nègres se dorèrent au soleil
L'un d'eux devint vermeil
n'en resta donc plus qu'un
Un petit nègre se retrouva tout ésseulé
Se pendre il s'en est allé
n'en resta plus... du tout_

Agatha Christie.

"Accusés, qu'avez vous à dire pour votre défense?"


02.05.07 - Il me l'a dit... Il m'a quitté.
Publié le 29 Avril 2007 à 23:23  

Oh my god !

Il revient ! :D
J'suis dans les CHOUX.
Publié le 21 Avril 2007 à 15:54  

_Allons à Marrakech.


Départ. 21.04.07 22.30
Marseille. avion. Marrakech.

Hôtel le Marrakech,
ballades, photos, piscine, patisseries orientales, Jardins luxuriants, soleil, 27° heure tapante, restaurants à gogo, et jolies soirées.

Retour. 28.04.07 16.
Marrakech. avion. Marseille._



Photos prises sur : http://www.yabiladi.com

Publié le 16 Avril 2007 à 22:55  

Ces petits plaisirs qui egayent ma vie

- Je marche dans une rue déserte, ce ciel bleu après la pluie est tellement beau.
La brise qu'il reste de la tempète, me survole les joues et agite mes cheveux.
L'air que j'écoute est doux, je me sens forte en marchant, je me sens joyeuse,
je me sens heureuse..


- Cette odeur.. je la reconnaitrais parmis tant d'autres et voilà que je me mets à suivre une personne.. qui n'est pas la personne que je recherche.
Je renifle mais je ne sens plus rien.


- Je suis allongée dans un parc, l'herbe est verte, les animaux vivent tout au autour de moi, le soleil me colore le visage, Le ciel est d'un bleu épatant, je ressens cette chaleur que j'aime tant, qui me rend folle et vivante, qui egaye ma vie..
Le soleil est tellement beau, il est si chaud...

- Nous sommes en décembre, le ciel est gris... je suis au nord de la France et j'ai terriblement froid, la neige continue de tomber, je me jette sous ma couette et m'y perds à l'intérieur ainsi qu'à l'intérieur de mes pensées.

- Je suis seule, il fait gris, pourtant j'apprécie ce moment : un petit café chaud en prennant des notes et en lisant le journal du matin. J'ai l'air d'une femme d'affaire habillée tout en noir... ou d'une veuve. C'est quand même dépréssif sous la musique classique.
C'est aussi théatral.

- Je me suis levée du pied gauche, je suis énervée, en retard, fatiguée, et j'ai pas mangé mais en le voyant, j'oublie, je me jette dans ses bras.

- Ces nouvelles chaussures, tellement attendues, enfin à mes pieds.. quelle satisfaction! Je peux marcher fièrement. Je l'ai bien mérité.

- Je sors de chez moi, il est samedi 10h. AM je sens cette odeur particulière que seul le samedi matin a, elle me rappele mon enfance, elle est magique et enivrante...

Croquer une pomme, dormir avec lui, faire des calins avec lui, sentir son odeur, sentir une fleur, marcher dans un ruisseau, se dire des mots doux, dormir sur du sable chaud, il y a tellement de petits plaisirs...
Publié le 05 Avril 2007 à 20:54  



Ce site et son contenu sont © Aurélia P. à moins de précisions contraires. Programmation par Joshua Guthrie.
Pour profiter pleinement du site, utilisez Microsoft Internet Explorer ou Mozilla Firefox sous une résolution égale ou supérieure à 1024x768.